Mission 2018

person Posté par: Romain Kersuzan list Dans: Nos missions Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 127

La mission a duré 3 semaines à Kirtipur. Le but de la mission était d’apporter une aide à une école publique du village, d’apporter les parrainages récoltés en amont de la mission pour les familles d'accueil (que nous connaissions déjà) et finalement de rencontrer des acteurs locaux pour préparer les futures missions.

La mission a duré 3 semaines à Kirtipur. Le but de la mission était d’apporter une aide à une école publique du village, d’apporter les parrainages récoltés en amont de la mission pour les familles d'accueil (que nous connaissions déjà) et finalement de rencontrer des acteurs locaux pour préparer les futures missions.

Afin de préparer notre voyage, nous avons créé un site pour l’association et lancé une campagne de dons participatifs en expliquant notre objectif et notre projet et partager un maximum cette dernière pour toucher un maximum de personnes. Nous avons récolté 4000 euros pour le projet à l’école. Nous voulions lors de notre mission faire un lien avec des familles démunies avec qui les anciens membres avaient été en contact, il s’agissait donc d’une campagne de parrainage et nous avons récolté 1100 euros.

Les objectifs que nous nous étions fixés sont les suivant :

- rénovation des salles de classe : murs, fenêtres ;.

- la rénovation du matériel de travail des enfants : ponçage, vernissage des banc-tables (environ 50) ;.

- la construction d’une bibliothèque;.

- la distribution de fournitures scolaires ;.

Organisation de l’équipe :

Afin de mettre en place ces actions, nous avons été beaucoup aidé par nos contacts que nous avions sur place, qui complétait donc notre équipe : Deepak pour la traduction et l’organisation, Suman et son père pour la construction. Nous avons engagé Suman pour nous aider sur les tâches de rénovations et son père, ancien charpentier a construit la bibliothèque à partir de bois brut.Cela permettait de se séparer pour accomplir différentes tâches notamment lors du travail à l’école : pendant que nous donnions des cours d’anglais aux élèves d’autres allaient chercher du matériel de constructions.

La mission :

Au fil des jours les tâches changeaient, on est donc passé du ponçage, vernissage, peinture, enduit, ciment. Tout le monde participait aux travaux physiques car la rénovation était importante. Ainsi nous avons rénové environ 50 bancs-tables lors des trois premiers jours, cela comprend le ponçage et le vernissage de ceux-ci. Le premier jour nous poncions à la main, le groupe a choisi rapidement d’opter pour l’achat d’une ponceuse électrique, elle pourra servir pour les prochaines missions c’est donc un gain de temps utile.

Au cours de cette semaine, nous avons aussi participé à la « teachers day ». Une cérémonie rendant hommage aux professeurs de l’école. Durant cette journée, nous avons partagé des moments très forts avec tous les étudiants et professeurs de Goraknath. Danses, chants et diverses activités étaient au rendez-vous. Cette journée nous a vraiment permis de créer des liens avec les étudiants et les professeurs, une vraie proximité s’est installée.

Lors du dernier jour à l’école nous nous sommes séparés : certains allaient acheter des fournitures pendant que nous allions acheter les livres pour la bibliothèque accompagnés d’une professeur pour le choix des livres. Nous sommes allés chez un libraire dans la capitale Katmandou et avons passé une journée à choisir les livres et à vérifier si cela était cohérent avec les attentes des élèves et des enseignants.

Nous souhaitions que la bibliothèque soit un espace d’apprentissage, d’échange ouvert à tous, le directeur nous a dit que ce lieu serait donc ouvert aux autres enfants et adultes souhaitant lire ou apprendre à lire.

Rencontre avec des associations :

Nous voulions promouvoir les valeurs de l’association en aidant à la fois des associations à but non lucratif et des entreprises qui prônent l'économie sociale et solidaire. Lors des rendez-vous, les représentants nous expliquaient leurs objectifs, leurs histoires et leurs besoins, nous devions alors réfléchir à la manière dont l’association peut être utile et comment faire fructifier l’entente des deux associations. Notre première rencontre fut Samir, Master en sociologie et étudiant en psychologie, il fait de la prévention active dans les villes et villages du Népal.

L’UALN avait participé à un de ces anciens projets auparavant (Wheel of Hope) et savons qu’il était très impliqué. Nous avons évoqué plusieurs points dont l’aide à l’entretien d’un “Day care centre” pour les enfants et familles recevant des soins pour leurs cancers.

Au Népal le cancer est très peu connu, les gens ne comprennent pas cette maladie intrusive, la prévention et l’information sur ce sujet sont donc un enjeu majeur.

Samir nous a fait visiter les locaux et nous l’avons informé sur notre volonté de faire venir des étudiants de médecine/psychologie pour l’accompagner dans sa démarche. De plus nous avons acheté un filtre à eau pour ce lieu de vie, c’est un investissement indispensable pour les malades.

Nous avons aussi rencontré un représentant de FOWEP Népal nommé Saroj. Son organisation est très grande et agit dans de nombreux domaines : éducation, droits des femmes et des enfants, prévention pour l’écologie.

La réunion a été fructueuse et nous avons la possibilité d’organiser plusieurs missions variées avec ce futur partenaire. Ces deux rencontres entrent dans une volonté de travail à long terme avec ces acteurs et permettent de fixer des objectifs pour les missions futures, elles permettront aux futurs membres d’organiser leurs projets plus facilement. Nous avons également rencontré deux entreprises textiles ( qui ont des normes très progressistes sur la manière de travailler de leurs employés : temps de travail maximum, droit aux soins remboursés, formations et éducation offertes...

Leur production est donc de commerce équitable et nous avons décidé d’investir en achetant certains de leurs produits que nous revendrons aux donateurs de l’UALN. Les fonds pourront ainsi financer les futures missions humanitaires sur place.

Dans la même catégorie

Rapporté par mots clés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • registre

Nouveau compte S'inscrire